Le Palais Al Bachaouia

Mohamed Ben Kharafa a l’air magistral. Vêtu de djellaba soyeuse, chaussé de babouches, il nous accueille en maître de céans à la porte de « Qasr Al Bachaouia ». D’un geste habile, il nous fait signe d’entrer. Conservateur de ce lieu historique, situé au boulevard Victor Hugo (quartier des Habous), M. Ben Kharafa a pour tâche de veiller sur un imposant chef-d’œuvre architectural. Edifié dans les années 40 du siècle précédent, ce bijou semble n’avoir rien perdu de son éclat d’antan. M.Ben Kharafa veillerait à assurer l’entretien de ce site au jour le jour. «Comme vous pouvez le voir, le site est bien entretenu», fait-il, avant de porter la main au front comme pour chasser une mauvaise idée.
Au fait, la seule ombre au tableau reste cette nuée de colombes qui élisent domicile sur les remparts et le toit de l’édifice. Mais ces colombes donnent au site un sens et un accent particuliers. Si ces colombes ont choisi d’habiter dans «Qasr Al Bachaouia», c’est parce que ce lieu représente un îlot de paix dans l’Océan du tumulte casablancais. «Ces colombes sont là pour rester», tranche M. Ben Kharafa. Symboles de paix, de pureté et de candeur, ces colombes sont également là pour accentuer la particularité d’un édifice historique authentique et solennel. Construit à base de marbre, de zellige, et de bois, cet édifice donne à voir des gravures et des fresques d’une beauté inouïe.
Le génie de l’artisan marocain apparaît dans toute sa splendeur. Ici, des arcades de gypse surplombant des portes en bois majestueux ; au milieu, une fontaine de marbre apporte, avec les quelques cyprès élégants qui l’entourent, une bouffée de fraîcheur aromatisée ; là, un salon, dont le toit est embelli de beaux motifs inspirés de la tradition arabo-andalouse ; ailleurs, des sculptures sur bois rouge comme on aimerait tant voir et revoir…
Les touristes, qui se rendent à « Qasr Al Bachaouia », sont légion. «Notre seule condition pour ouvrir l’accès à ces touristes, c’est qu’ils soient accompagnés d’un guide autorisé », indique M. Ben Kharafa. En ce qui concerne les nationaux, l’entrée reste libre. Haut-lieu touristique, «Qasr Al Bachaouia» offre également un cadre propice à l’activité artistique et culturelle. En témoigne la belle soirée avec la vedette de la musique andalouse Mohamed Bajeddoub, organisée par le Lion’s Club de Casablanca. Un magnifique voyage dans le temps et dans l’espace, par le transport d’une part vivante de notre mode musical arabo-andalou.

SERVICES

Pour rendre votre séjour plus agréable, Le Casablanca Hotel vous offre des prestations d'exception.

Un service d'étage 24h/24.

Un service conciergerie qui se charge d’organiser vos visites guidées, soirées, excursions et escapades shopping.

Un centre d'affaires qui offre une gamme complète de prestations et qui propose des services de fax.

Accès à Internet haut débit

L’accès Internet haut débit sans fil est proposé gracieusement à nos hôtes dans tout l’hôtel.

Pour accéder à ce service, les clients doivent équiper leurs ordinateurs portables d'une carte Ethernet sans fil.

Informations sur les besoins spéciaux

L'hôtel est accessible aux personnes à mobilité réduite. Il bénéficie d’une chambre spécifiquement conçue pour les clients ayant des besoins spéciaux.